Traitements | Conceptia

Traitements

Hero Background Image

Conceptia offre une gamme complète de traitements de fertilité pour aider les personnes qui ont des problèmes de fertilité dans les provinces de l'Atlantique.

Nous croyons que, comme chaque situation est unique, le plan de traitement de chaque patient doit être personnalisé en fonction de ses besoins, de ses objectifs et des résultats de ses évaluations. Les traitements varient en complexité, allant de simples interventions à des technologies de reproduction assistée plus avancées comme la FIV.

Explorer les traitements

Insémination intra-utérine (IUI)

L'insémination intra-utérine (IIU), également appelée insémination artificielle, est un traitement de fertilité courant qui consiste à insérer des spermatozoïdes lavés dans l'utérus. Étant donné que les étapes nécessaires à la conception naturelle se déroulent au cours d'une IIU, celle-ci est souvent considérée comme une procédure moins invasive que les autres options de traitement.

Les étapes de l'IIU
1
Préparation du sperme

l'échantillon de sperme du partenaire ou du donneur est prélevé ou décongelé le matin de l'IIU. Il subit ensuite un lavage dans notre laboratoire afin d'éliminer le liquide séminal et d'obtenir une population concentrée de spermatozoïdes de haute qualité.

2
Insémination

le médecin insère un petit cathéter flexible à travers le col de l'utérus de la patiente et dans son utérus, de manière rapide et indolore. Nous recommandons aux patientes d'arriver avec une vessie presque pleine pour faciliter l'insertion. La patiente peut reprendre ses activités en quelques minutes, de légers saignements étant fréquents. Un test de grossesse sanguin est effectué quelques semaines après l'insémination.

Raisons de recommander l’IIU

Une IUI peut être recommandée comme traitement approprié dans les cas suivants :

Conceptia Image

Utilisation du sperme d'un partenaire

notre équipe médicale peut recommander une IIU utilisant le sperme d'un partenaire en cas d'infertilité légère liée à un facteur masculin (identifiée par des fluctuations du nombre, du mouvement ou de la forme des spermatozoïdes). Cette méthode peut également être utilisée en cas d'infertilité inexpliquée ou liée au col de l'utérus, chez les femmes souffrant d'endométriose légère ou en cas d'échecs répétés de la conception malgré la stimulation ovarienne.

Utilisation du sperme d'un donneur

L'IIU peut être envisagée pour les femmes célibataires, les couples de femmes de même sexe ou les couples présentant une infertilité masculine grave. Notre équipe peut également discuter d'un tel traitement avec vous s'il y a des antécédents de certains troubles génétiques dans votre famille. Il existe quatre distributeurs autorisés par Santé Canada qui peuvent vendre des échantillons de sperme, et ils sont tenus de procéder à une inspection rigoureuse des donneurs.

Apprenez-en plus concernant les exigences et possibilités concernant des donneurs.
Solutions de donneurs et substituts
Conceptia Image

Induction de l'ovulation (superovulation)

Induction ovarienne

L'induction (ou stimulation) ovarienne est une technique non invasive qui peut être recommandée par notre équipe médicale, surtout si vous et votre partenaire êtes jeunes et qu'aucune raison évidente ne vous empêche de concevoir. L'objectif de la stimulation ovarienne est de produire la maturation de deux à trois follicules (contenant chacun un ovule mature) au lieu d'un seul lors des cycles menstruels réguliers.


Avant de commencer la stimulation ovarienne, des analyses de sang seront effectuées pour vérifier le niveau d'hormones, ainsi que des échographies endovaginales, pour examiner les ovaires et la muqueuse endométriale. Ces examens sont répétés afin de suivre l'évolution de la stimulation ovarienne.

Kits de prédiction de l'ovulation

Le but de ce test est de détecter une augmentation de l'hormone lutéinisante (LH) dans l'urine, qui est un signe d'ovulation prochaine. Les kits de prédiction de l'ovulation (également appelés kits LH) sont donc utilisés pour déterminer le moment idéal pour effectuer l'IUI. Ce dispositif est similaire à un test de grossesse urinaire et peut être acheté dans la plupart des pharmacies.

Fécondation in vitro (FIV)

La fécondation in vitro (FIV) est une procédure de laboratoire dans laquelle des ovules matures sont exposés à des spermatozoïdes en dehors du corps de la femme, afin de produire un embryon. Elle se distingue de l'IUI, dans laquelle l'insémination est effectuée dans l'utérus de la femme. Votre médecin déterminera si la FIV est le traitement approprié dans votre parcours de fertilité. Les FIV peuvent, par exemple, être recommandées aux patients dont les trompes de Fallope sont bouchées ou non fonctionnelles, qui sont d'un âge avancé, dont la réserve ovarienne est réduite, ou lorsque d'autres traitements moins invasifs n'ont pas donné de résultats.

Comprendre les phases du processus de FIV
1
Préparation ovarienne et utérine

Au cours de la première phase, vous prenez des médicaments pour inhiber la production d'ovules et faire baisser le taux d'œstrogènes, ce qui peut être nécessaire pour établir le contrôle du cycle de la patiente.


Après cette phase de suppression ovarienne commence la phase de stimulation ovarienne, au cours de laquelle vous prenez des médicaments pour stimuler la production d'ovules. Dans un cycle menstruel typique, un seul ovule est produit, mais la stimulation ovarienne permet la création de plusieurs ovules par cycle, ce qui augmente les chances de réussite de la FIV.

2
Préparation et prélèvement des ovules

Une fois que vos follicules ovariens sont prêts, une hormone de grossesse est injectée afin que les ovaires commencent à préparer les ovules pour la maturation et l'ovulation. Une fois cette étape franchie, les ovules sont prêts à être prélevés. Le médecin prélèvera les ovules en utilisant l'imagerie par ultrasons afin de le guider dans cette intervention.

3
Fécondation des ovules

L'équipe du laboratoire expose ensuite les ovules aux spermatozoïdes, ce qui devrait conduire à la fécondation des ovules. À ce stade, les embryons peuvent être soit transférés dans votre utérus, soit congelés pour être transférés à une date ultérieure.

4
Le transfert des embryons

L'embryon (ou, plus rarement, plusieurs embryons) ayant le plus de chances de s'implanter avec succès est transféré dans votre utérus. En général, le délai entre le prélèvement des ovules et le transfert est de 5 jours.

5
Le test de grossesse

Deux semaines après le transfert, vous apprenez si l'implantation a réussi. Une fois votre grossesse confirmée, votre équipe surveillera étroitement votre situation, notamment votre taux de bêta HCG et l'embryon pour s'assurer qu'il se développe normalement et qu'il s'implante au bon endroit dans l'utérus.

Conceptia Image
Procédures d'accompagnement de la FIV

Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI)

Dans certains cas, les spermatozoïdes ne parviennent pas à pénétrer dans l'enveloppe de l'ovule (ce qui est le cas dans la conception naturelle et la FIV), par exemple lorsque le nombre de spermatozoïdes du patient masculin est anormalement bas ou qu'il est impossible d'obtenir des spermatozoïdes sans recourir à des techniques chirurgicales. L'embryologiste peut alors choisir de réaliser une injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI), qui lui permet d'injecter un seul spermatozoïde dans un ovule mature.

Aspiration percutanée de spermatozoïdes épididymaires (PESA)

Dans les cas où le patient masculin n'est pas en mesure de fournir du sperme naturellement, l'équipe médicale peut le prélever dans l'épididyme à l'aide d'une fine aiguille. La procédure peut être réalisée sur un patient sous anesthésie locale, et le sperme recueilli doit être utilisé dans une procédure de FIV.

Aspiration de sperme testiculaire (TESA)

La TESA fait référence à une technique chirurgicale utilisée pour prélever un petit échantillon de tissu dans le testicule. La TESA ne permet généralement pas de prélever suffisamment de spermatozoïdes pour la congélation, mais elle peut être utilisée si d'autres techniques de prélèvement de spermatozoïdes n'ont pas abouti. Une fois le sperme recueilli par TESA, il doit être utilisé dans une ICSI.